Rechercher

Teinture aux fleurs de calendula

Obtenir des tons beige, jaune, vert et brun grâce à la teinture végétale aux fleurs de calendula.

 

Le calendula ou souci officinal est une plante annuelle de la famille des Astéracées qui est originaire de la région méditerranéenne. Autrefois, on la trouvait au bord des champs proches des villages. Il est très facile de cultiver le calendula qui aime le soleil et les endroits abrités.


Le souci officinal contient des huiles essentielles et des substances amères mais également un pigment caroténoïde qui va nous intéresser en teinture végétale. On emploie d’ailleurs ces pigments pour colorer le beurre et le fromage. En phytothérapie, le calendula est utilisé pour traiter les troubles hépatiques et il accélère la guérison de la peau.


Les ingrédients :

  • des fleurs de calendula séchées

  • de l’eau

  • du lait d'avoine

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • du sulfate de cuivre

  • du sulfate de fer

  • de l’alun

teinture végétale aux fleurs de calendula

Le matériel :

  • une casserole

  • une cuillère en bois

  • une plaque de cuisson

  • un tamis

  • un pot en verre avec son couvercle

  • des coupons de tissus en coton et lin

  • un marqueur effaçable

  • 7 tubes à essai et leurs portoir

Le temps de préparation :

24 heures pour préparer la teinture.

24 heures pour colorer les coupons.

24 heures de séchage des coupons colorés.


La marche à suivre :

  1. Émietter entre vos doigts les fleurs de calendula séchées afin de les réduire en petits morceaux.

  2. Compléter la casserole avec de l’eau afin de recouvrir les morceaux de fleurs.

  3. Placer la casserole sur la plaque de cuisson et faire chauffer l’ensemble à feu doux jusqu'à ce que l'eau frémisse.

  4. Compter vingt minutes de cuisson à partir de l'apparition des bulles.

  5. Dès que la décoction est terminée, retirer la casserole du feu.

  6. Laisser refroidir la décoction et la laisser macérer pendant 20 heures afin d’extraire la majorité des pigments contenus dans les fleurs.

  7. À la fin de la macération, filtrer le mélange à travers le tamis dans un pot en verre.

  8. Presser fermement les fleurs restées dans le tamis afin de récupérer un maximum de jus coloré. En effet, le jus qui contient le plus de pigments est celui contenu dans les fleurs.

  9. Avec le marqueur, annoter les tubes à essai avec leur contenu.

  10. Verser dans chaque tube à essai, le modificateur de pH ou le mordant, et ajouter la teinture de calendula, puis homogénéiser.

  11. Humidifier sous l’eau du robinet, les coupons de tissu à teindre. Ici, j’ai utilisé du coton, du lin et de la soie.

  12. Laisser les coupons se colorer pendant au moins 20 heures.

  13. Après la coloration, sortir les coupons colorés des bains et les faire sécher à plat ou sur un étendoir.

On remarque que les échantillons natures, avec avoine et avec vinaigre en coton et en lin sont très peu colorés en comparaison avec l'échantillon de soie. À l'inverse, on remarque que l'échantillon de soie au bicarbonate de soude a perdu sa couleur jaune ou cours du séchage alors que le coton et le lin l'on conserver.

Il ne reste plus qu’à agrafer les échantillons dans votre nuancier !


nuancier de teintures végétales au fleurs de souci


0 commentaire

Posts récents

Voir tout