Rechercher

Shampoing solide

Fabriquer un shampoing solide aux orties et camomille par saponification à froid (SAF).

 

La saponification à froid, ou SAF pour les intimes, est un procédé de fabrication de savon qui ne nécessite pas de cuisson, comme son nom l’indique. Grâce à cette technique qui ne nécessite pas de chauffage, les huiles conservent tous leurs bienfaits qui se retrouvent alors dans le savon.


Pour réaliser la réaction de saponification, on réunit un ou plusieurs corps gras avec une base forte, ici la soude caustique. La manipulation de cette base forte est dangereuse car elle est corrosive. Il est donc nécessaire de prendre les plus grandes précautions lors des manipulations et de porter les équipements de protection adéquats. De plus, il est nécessaire de dédier les ustensiles et les récipients uniquement à la saponification.


Pour réaliser ce shampoing solide, j’ai sélectionné des huiles bien spécifiques selon leurs propriétés. L’huile de coco solide à température ambiante, apporte de la fermeté au shampoing. Les huiles d’olive et de jojoba confèrent leurs propriétés nourrissantes et adoucissantes au savon. Et l’huile de ricin permet au savon de mousser généreusement, propriété également apportée par l’huile de coco. Les feuilles d’ortie vont permettre de fortifier le cuir chevelu en apportant vitamines et minéraux et elles régulent la sécrétion de sébum. Les fleurs de camomille éclaircissent et apportent brillance aux cheveux. L’huile essentielle d’Ylang-ylang apporte force et brillance aux cheveux.



Shampoing solide aux orties et fleurs de camomille en SAF

Les ingrédients :

  • 200 g d’huile d’olive

  • 100 g d’huile de ricin

  • 100 g d’huile de coco

  • 15 g d’huile de jojoba

  • une poignée de feuilles d’ortie séchées

  • une cuillère à soupe de fleurs de camomille séchées

  • 10 gouttes d’huile essentielle d’Ylang-ylang

  • 54,50 g de granules de soude caustique - CORROSIF

  • 124,50 g d’eau

Le matériel :

  • des gants de protection

  • des lunettes de protection

  • un masque

  • des vêtement longs et des chaussures

  • un tablier

  • une balance

  • un micro-onde

  • trois récipients en plastique type pichet gradué

  • une spatule en bois

  • une spatule en plastique

  • un mixeur plongeant

  • 6 moules à savon de 100 ml chacun

  • une planche en plastique


La marche à suivre :

  1. A l’aide de la balance, peser les 100 g d’huile de coco dans un récipient en plastique.

  2. Faire fondre cette huile solide au micro-onde à basse température afin de la liquéfier.

  3. Sortir le récipient du micro-onde et peser les autres huiles dedans : 200 g d’huile d’olive, 100 g d’huile de ricin, et 15 g d’huile de ricin.

  4. Homogénéiser le mélange à l’aide de la spatule en plastique et réserver.

  5. Enfiler les équipements de protection, c’est-à-dire le tablier, les lunettes, le masque et les gants de protection.

  6. Faire les manipulations suivantes dans un endroit très ventilé, au-dessus d’une hotte par exemple ou dehors.

  7. Dans un récipient en plastique propre, peser les 54,50 g de soude en granules.

  8. Peser ensuite dans ce même récipient, les 124,50 g d’eau. Il est important de conserver l’ordre des pesées afin d’éviter les projections de soude.

  9. Placer alors le récipient dehors et homogénéiser à l’aide de la spatule en bois. La solution va chauffer, c’est normal, et dégager de la vapeur toxique, c’est là que le masque entre en jeu !

  10. Laisser la solution réagir quelques minutes afin que toutes les granules de soude soient dissous.

  11. Verser alors la soude diluée dans le récipient contenant les huiles.

  12. À l'aide du mixeur plongeant, mixer le mélange jusqu'à ce qu’il s'épaississe et qu’il forme des volutes qu’on appellera la trace.

  13. Retirer le mixeur du mélange.

  14. Incorporer les feuilles d’ortie et les fleurs de camomille séchées en les émiettant avec les mains afin de les réduire en petits morceaux.

  15. Incorporer également les 10 gouttes d’huile essentielle d’Ylang-Ylang.

  16. Se munir des moules à savon et les remplir un à un.

  17. À l’aide de la spatule en plastique, lisser la surface des futurs savons.

  18. Stocker les savons ainsi former dans leur moule pendant 24 heures.

  19. Laver les ustensiles utilisés pour la SAF dans un évier séparé de votre vaisselle.

  20. Il est maintenant temps de retirer les équipements de protection.

  21. Après 24 heures de repos, démouler les shampoings muni des gants de protection, car le savon est encore corrosif.

  22. Déposer les shampoings sur une planche en plastique et les laisser sécher pendant un mois. C’est le temps pendant lequel la soude et les corps gras vont réagir ensemble afin de former du savon.

Après un mois de séchage, les shampoings sont prêts pour être utilisés. Afin de vérifier que toute la soude a bien était consommée, vérifier le pH du savon (9,5 à 11) à l’aide de papier pH.


Après le shampoing, n’oubliez pas de rincer vos cheveux au vinaigre de cidre afin d'acidifier leur pH et ainsi de les démêler !



0 commentaire

Posts récents

Voir tout