Rechercher

Teinture à l'avocat

Obtenir des tons rose poudré, rouille, beige et gris grâce à la teinture naturelle aux peaux et noyaux d’avocat.

 

Le rose avocat, vous connaissez ? C’est le nouveau rose poudré à la mode car issu de déchets alimentaires qui sont les peaux et noyaux d'avocat. Malheureusement, l’importation d’avocats n’aide pas à lutter contre le réchauffement climatique. Mais il est très facile de demander à ses voisins et amis ou même à un restaurant qui utilise des avocats régulièrement pour récupérer les peaux et noyaux. On participe ainsi à l'économie circulaire locale !


Pour les chimistes parmi vous, la teinture à l'avocat est même étudiée par la science. On trouvera notamment dans cet article scientifique que l’une des molécules responsable de la coloration orange de la teinture aux noyaux l'avocat est la perseorangin.


Bain de teinture végétale aux peaux d;avocat concentre
Bain de teinture concentré

Les ingrédients :

  • des peaux d’avocat

  • des noyaux d’avocat

  • de l’eau

  • du lait de soja

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • du sulfate de fer

  • du sulfate de cuivre

  • de l’alun

Le matériel :

  • deux casseroles

  • deux cuillères en bois

  • une plaque de cuisson

  • un tamis

  • deux pots en verre avec leur couvercle

  • des coupons de tissu en coton et lin

  • un marqueur effaçable

  • deux palettes de peinture

  • une pipette

  • une spatule en bois

  • des ciseaux de couture classiques

  • des ciseaux de couture crantés

  • un couteau

Le temps de préparation :

24 heures pour préparer la teinture.

24 heures pour colorer les coupons.

24 heures de séchage des coupons colorés.

La marche à suivre :

  1. Récupérer les peaux et les noyaux d’avocat. On peut les utiliser frais ou séchés.

  2. Dans la première casserole, placer les peaux puis compléter la casserole avec de l’eau.

  3. De même, dans la seconde casserole, placer les noyaux d’avocat préalablement découpés en dés au couteau et recouvrir l’ensemble d’eau.

  4. Placer les casseroles sur la plaque de cuisson et faire chauffer l’ensemble à feu doux jusqu'à ce que l'eau frémisse.

  5. Compter une heure de décoction dès que l’eau frémit et maintenir cette température.

  6. Après une heure de cuisson, couper le feu et laisser macérer toute une nuit.

  7. Le lendemain, découper quatorze rectangles dans le tissu recyclé en coton avec les ciseaux de couture classique.

  8. Avec les ciseaux cranteur, couper quatorze rectangles de tissu dans le tissu recyclé en lin.

  9. Sur la plaque de cuisson, réchauffer les deux bains de teinture jusqu'à frémissement.

  10. A l’aide du tamis, filtrer les deux bains de teinture dans leurs pots en verre respectifs.

  11. Humidifier tous les textiles sous l’eau du robinet.

  12. Ajouter sept morceaux en coton et sept en lin humidifiés dans chaque bain de teinture.

  13. Laisser colorer les mélanges toute une nuit.

  14. Le lendemain, à l'aide des spatules en bois, repêcher tous les morceaux de textiles immergés et les déposer à plat sur les palettes en répartissant un morceau de chaque fibre dans un compartiment. Pour ce faire, couper les fils de laine et de mohair en sept morceaux.

  15. Avec le marqueur, annoter les compartiments avec leur contenu.

  16. A l’aide de la pipette, déposer dans chaque compartiment, quelques gouttes de modificateur de pH (vinaigre ou bicarbonate de soude) ou de mordant (lait de soja, alun, sulfate de cuivre ou sulfate de fer).

  17. Laisser les coupons se mordancer et sécher pendant au moins 24 heures. Au bout de quelques minutes, la couleur de certains coupons devrait évoluer.

  18. Les coupons peuvent ensuite être agrafés dans le nuancier.

Pour appliquer ce procédé de teinture sur un vêtement, je vous invite à vous procurer le magazine Lise Tendances n°4, dans lequel j’ai publié un article en Mai dernier sur la teinture d’une brassière en coton avec des peaux d’avocat recyclées. Il existe un format papier en librairie et presse ou une version en ligne sur leur site.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout