Rechercher

Teinture aux pelures d’orange

Obtenir des tons jaunes, beiges, bruns et vert pomme grâce à la teinture naturelle aux pelures d'orange.

 

Les pelures d’orange sont trop souvent considérées comme des déchets alimentaires alors qu’elles sont en réalité de véritables trésors qui renferment une multitude de bienfaits. On notera notamment leurs vertus anti-inflammatoires et anti-bactériennes. Il est donc possible de réaliser de nombreuses recettes de cuisine, de beauté ou même pour le ménage avec ces pelures. Aujourd’hui, je vais vous parler de la teinture de fibres textiles aux pelures d’orange. C’est parti !


Les ingrédients :

  • des pelures d’orange

  • de l’eau

  • du lait d’avoine

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • du sulfate de fer

  • du sulfate de cuivre

  • de l’alun

Le matériel :

  • une casserole

  • une cuillère en bois

  • une plaque de cuisson

  • un tamis

  • un pot en verre avec son couvercle

  • des coupons de tissu en coton et lin

  • des fils de laine et de mohair

  • un marqueur effaçable

  • une palette de peinture

  • une pipette

  • une spatule en bois

  • des ciseaux de couture classiques

  • des ciseaux de couture crantés

  • une palette de peinture

Le temps de préparation :

24 heures pour préparer la teinture et pour colorer les coupons.

24 heures de séchage des coupons colorés.


La marche à suivre :

  1. Placer les pelures d'orange séchées ou fraîches dans la casserole.

  2. Compléter la casserole avec de l’eau afin de recouvrir les pelures.

  3. Placer la casserole sur la plaque de cuisson et faire chauffer l’ensemble à feu doux jusqu'à ce que l'eau frémisse.

  4. Compter vingt minutes de cuisson à partir de l'apparition des bulles.

  5. En attendant, découper sept rectangles dans le tissu recyclé en coton avec les ciseaux de couture classique. Avec les ciseaux cranteur, couper sept rectangles de tissu dans le tissu recyclé en lin. Couper également un morceau assez long de fil en laine et un dans le fil de mohair.

  6. Humidifier tous les textiles sous l’eau du robinet.

  7. Après 20 minutes de cuisson, ajouter les morceaux de textile humidifiés dans le bain de teinture.

  8. Laisser cuire le mélange une heure de plus en remuant régulièrement avec la spatule en bois.

  9. Dès que la décoction est terminée, retirer la casserole du feu.

  10. Laisser refroidir la décoction et la laisser macérer pendant 24 heures afin que la majorité des pigments contenus dans les pelures se transmettent aux fibres.

  11. A l’aide de la spatule en bois, repêcher tous les morceaux de textiles immergés et les déposer à plat sur la palette en répartissant un morceau de chaque fibre dans un compartiment. Pour ce faire, couper les fils de laine et de mohair en sept morceaux.

  12. Avec le marqueur, annoter les compartiments avec leur contenu.

  13. A l’aide de la pipette, déposer dans chaque compartiment, quelques gouttes de modificateur de pH ou le mordant.

  14. Laisser les coupons se mordancer et sécher pendant au moins 24 heures. Au bout de quelques minutes, la couleur de certains coupons devrait évoluer.


Il ne reste plus qu’à agrafer les morceaux de textiles colorés dans votre nuancier !




0 commentaire

Posts récents

Voir tout