Rechercher

Masques de nuit

Coudre un masque de nuit marbré coloré par teinture à la glace et un masque de nuit brodé coloré a l'orcanette.

 

Le masque de nuit est devenu un indispensable, ici, au Québec, car les fenêtres n’ont pas de volet ! Alors avant d'investir dans des rideaux opaques, je nous ai confectionné ces deux masques de nuit teints naturellement et cousu main. Cela me permet également d'introduire une nouvelle technique de teinture qui est la teinture a la glace ou ice dyeing pour les anglophones parmi vous. Bonne lecture !


Masques de nuit cousu main et teints naturellement

Les fournitures :

  • un drap blanc en coton de seconde main

  • des glaçons de teinture à l'avocat

  • des glaçons de teinture à l'orcanette

  • des glacons de teinture a l’oignon jaune

  • de la poudre d’indigo

  • de la poudre de henné

  • des cochenilles

  • un bain de teinture à l'orcanette

  • du fil de laine blanc

  • du fil a coudre blanc

Le matériel :

  • le patron du masque de nuit trouvé sur le site des Petites Choses Ordinaires.

  • un saladier

  • un tamis

  • un cintre

  • une machine à coudre


La marche à suivre :

Préparer les glaçons de teinture :

Pour préparer le glaçon de teinture, rien de plus simple ! Récupérer un bain de teinture et le concentrer jusqu’a ce qu’il soit presque noir. Placer ensuite le bain concentré dans les bacs à glaçons et laisser figer au congélateur au moins plusieurs jours.


Préparer les fibres :

  1. Récupérer un morceau de drap blanc ou beige de seconde main en fibres naturelles telles que le coton ou le lin.

  2. Dans la machine à laver, placer le drap avec une cuillère à café de carbonate de sodium et laver les fibres au plus chaud afin de nettoyer correctement les fibres et de les préparer à recevoir la teinture.

  3. Une fois lavé, faire sécher le drap sur un cintre à l'air libre.

Fabriquer le masque marbé :

  1. Décalquer ou imprimer le patron du masque de nuit trouvé sur le site des Petites Choses Ordinaires et le découper.

  2. Reporter le patron sur le drap préalablement lavé : il faudra trois exemplaires de la pièce pour les yeux et un ruban pour l'élastique.

  3. Former des boules avec un exemplaire de la pièce pour les yeux et le ruban et les placer dans le tamis.

  4. Placer ensuite le tamis sur le saladier.

  5. Sortir les glaçons de teinture et les démouler.

  6. Placer les glaçons de différentes couleurs aléatoirement sur les boules de tissu.

  7. Pour plus de contraste, j’ai également saupoudré des pigments en poudre sur les glaçons : poudre d’indigo, poudre de henné et cochenille.

  8. Laisser les glaçons fondre tranquillement sans remuer le contenu du tamis (ça peut prendre plusieurs heures).

  9. En parallèle, teindre les deux autres pièces pour les yeux dans des bains de teinture au choix : j’ai teint les deux dans un bain d’avocat et l’une d’elle a été post-mordancée au fer pour la rendre bien opaque.

  10. Une fois tous les glaçons fondus, récupérer les morceaux de tissus et les rincer sous l’eau froide.

  11. Faire sécher tous les coupons teints.

  12. A l’aide de la machine à coudre, coudre d’abord, sur l’envers, le ruban pour former un tube et y glisser l'élastique.

  13. Assembler les pièces pour les yeux envers contre envers en faisant en sorte de placer la pièce opaque au milieu du masque et en glissant les extrémités du tube à élastique.

  14. Retourner le masque sur l’endroit et refermer à la main l’ouverture laissée pour la remise à l'endroit.


Fabriquer le masque brodé :


Pour le masque brodé, on réalise les mêmes étapes que pour le masque marbre sauf que la première pièce est placée dans un bain de racine d’orcanette classique extrait à l'alcool.

A la fin de l'assemblage du masque (étapes 12. a 14.), broder les yeux fermés au fil de laine.


Voila deux beaux masques pour faire de beaux rêves !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout