Rechercher

Broder et coudre des pochons teintés naturellement.

Dernière mise à jour : 14 avr. 2021

Le matériel :

Pochons teintés naturellement et brodés à la main
  • motifs à broder à télécharger

  • feuille de papier brouillon

  • crayon de papier gras (6B)

  • patafix

  • coupon de tissu teint de 26x14xm

  • cercle à broder 13 cm de diamètre

  • fils à broder

  • aiguille à broder

  • ciseaux de couture

  • fil à coudre

  • fer à repasser

  • cordon

  • une petite épingle à nourrice

  • perles

Broderies à décalquer
.zip
Download ZIP • 495KB

Marche à suivre (broderie) :

  1. Télécharger les motifs à broder.

  2. Ajuster la taille du motif choisi en utilisant le zoom du lecteur d'image pour qu’il s’adapte à la taille du coupon de tissu.

  3. Décalquer le motif désiré sur du papier à l’aide d’un crayon foncé.

  4. Fixer le calque sur la vitre d’une fenêtre à l'aide de la patafix (on va se servir de la transparence du tissu à la lumière du jour pour décalquer le motif), puis superposer le coupon en positionnant le motif au centre d’une des moitiés du coupon.

  5. Reproduire alors le dessin sur le tissu avec un crayon de papier gras. Si le tissu est trop épais ou trop foncé pour décalquer le motif, passer directement à l’étape suivante en plaçant le calque sur le tissu et emprisonner les deux dans le cercle à broder (le papier pourra être arraché dès que la broderie sera terminée).

  6. Ouvrir le tambour de broderie et positionner le tissu sur le cercle avec le plus petit diamètre (sans la molette) et s’assurer que le motif soit correctement positionné au centre. Vérifier également que chaque bord du tissu recouvre le cercle.

  7. Superposer ensuite le cerceau avec la molette au-dessus du tissu (et du calque pour les tissus foncés) et imbriquer le cerceau avec la molette dans le cercle au petit diamètre afin de coincer le tissu entre les deux cercles.

  8. Visser légèrement la molette pour maintenir le tissu. Tirer ensuite sur les coins du coupon afin de tendre le tissu dans le tambour de broderie. Viser, enfin, la molette fermement pour bloquer le tissu.

  9. Se munir des fils de broderie. Un fil à broder contient 6 brins de coton ; séparer le fil à broder en trois pour ne garder que deux brins de coton. Ce processus permet de broder des petits motifs tout en conservant les détails.

  10. Passer les deux brins de coton dans le chas de l‘aiguille. Ne pas oublier de faire deux nœuds à l’autre extrémité du fil pour le fixer sur l’envers du tissu lors du premier point de broderie.

  11. Broder ensuite le motif choisi selon la marche à suivre ci-dessous.

  12. Quand la broderie est terminée, faire deux nœuds d'arrêt à l'arrière du tissu et couper l'excédent de fil. Réitérer l'opération avec chaque couleur de fil.

  13. Ouvrir alors le tambour pour libérer le coupon. Arracher soigneusement le surplus de papier du calque si nécessaire.

  14. Repasser la broderie au fer à repasser, sur l’envers du coupon afin de resserrer les fibres du tissu et de fixer le motif.


Coquille de noix “Nux:

  • Broder le motif et l’inscription en point arrière avec un fil marron.

Brou de noix “Juglans regia :

  • Broder le brou en point arrière avec du fil vert chlorophylle et l'inscription en brun avec ce même point.

  • Broder la queue du brou en point passé plat avec le fil vert chlorophylle.

  • Broder les tâches sur le brou point de nœud avec le même fil vert chlorophylle et un avec du fil brun.

Feuille d’ortie “Urtica dioica:

  • Broder le contour de la feuille, les embranchements et l’inscription en point arrière avec un fil vert foncé.

  • Broder la tige en point de tige avec le même fil vert foncé.

Betterave “Beta vulgaris :

  • Broder le contour de la betterave, des feuilles, les embranchements et l’inscription en point arrière avec un fil vert foncé pour les feuilles et bordeaux foncé pour le reste.

  • Broder la tige en point de tige avec le fil bordeaux foncé.

Baies de sumac “Rhus coriaria” :

  • Broder les baies avec un point de nœud avec deux fils bordeaux foncés et un fil rouge tous les trois passés dans le chas de l’aiguille afin d’obtenir l’effet chiné.

  • Broder la tige en point de tige avec un fil marron.

  • Broder l’inscription en point arrière avec un fil bordeaux foncé.

Marche à suivre (couture) :

  1. Sur l’envers du coupon brodé, tracer une ligne à 2,5 cm du bord de la largeur (14 cm) au crayon de papier gras. Faire de même pour la seconde largeur. Ces 2,5 cm serviront à coudre l’ourlet en haut du pochon afin d’y faire passer les cordons pour fermer le pochon.

  2. Plier le coupon au milieu de la longueur, endroit contre endroit, en faisant correspondre les largeur et donc les lignes tracées précédemment et épingler.

  3. Coudre les côtés du pochon à 1 cm du bord jusqu’à la ligne tracée au crayon de papier.

  4. Ouvrir les marges de couture à l’aide du fer à repasser.

  5. Toujours sur l’envers, faire un ourlet de 0,5 cm et presser au fer à repasser.

  6. Plier de nouveau 1 cm pour former l'ourlet et presser au fer à repasser. Épingler l’ourlet pour le stabiliser lors de la couture.

  7. Coudre l’ourlet à 1 cm de bord. Le pochon est maintenant formé !

  8. À l’aide d’une petite épingle à nourrice, faire passer les cordons dans les ourlets du pochon.

  9. Insérer une ou plusieurs perles en bois sur le cordon puis faire deux nœuds pour “coincer” les perles.


Les pochons sont maintenant prêts pour y ranger diverses petites bricoles, des plantes séchées ou votre encas.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout