Rechercher

Teinture aux baies de lierre grimpant

Obtenir des tons violet, rose et vert au naturel et gris grâce au fer grâce à la teinture aux baies de lierre grimpant.

 

Le lierre grimpant, Hedera helix de son nom botanique qui veut dire “attaché en spirale”, est une espèce de liane dont l'ancêtre est d’origine tropicale. Son feuillage est persistant c'est pour cela que le lierre est vert toute l’année. Le lierre grimpant rampe au sol ou grimpe le long des arbres, comme son nom l’indique, mais il a sa propre racine c’est pourquoi il n’est pas néfaste pour l’arbre. Et les deux plantes se rendent même des services mutuels !


Bien que ses fruits soient très toxiques, les feuilles ont des vertus médicinales et sont conseillées en faible quantités comme expectorant et dépuratif (sur avis médical, évidemment).


Mais revenons aux baies, puisque ce sont elles qui nous intéressent en teinture végétale. Le lierre a une floraison inversée afin de bénéficier du maximum de lumière lorsque les arbres perdent leurs feuilles. Les baies noires-violacées mûrissent donc à la fin de l'hiver et sont disponibles à la cueillette dès le début du printemps ! Lorsqu’on les cueille, la chair est violette foncée, je n’ai donc pas hésité une seconde à faire des essais de teinture et voici ma procédure :


Les ingrédients :

  • des baies de lierre

  • de l’eau

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • du sulfate de fer

  • de l’alun

Baies de lierre pour teindre les tissus

Le matériel :

  • une casserole

  • une cuillère en bois

  • une plaque de cuisson

  • plusieurs pots en verre

  • un tamis

  • un pot en verre avec son couvercle

  • des coupons de tissus en coton et lin

  • un marqueur effaçable

Temps de préparation : 3 jours

24 heures pour préparer la teinture.

24 heures pour colorer les coupons.

24 heures de séchage des coupons colorés.


La marche à suivre :

  1. Cueillir des baies de lierre bien noires.

  2. Verser les baies dans la casserole et les recouvrir d’eau.

  3. Mettre la casserole sur le feu et porter à petite ébullition pendant environ une heure en remuant régulièrement à l'aide de la spatule en bois.

  4. Après une heure d'ébullition, couper le feu et laisser les baies macérer dans le bain de teinture toute une nuit.

  5. Le lendemain, filtrer le mélange à travers un tamis placé sur le pot en verre à couvercle.

  6. Presser fermement les baies afin d’en extraire le maximum de jus. En effet, le jus le plus concentré en pigments est celui contenu dans les baies.

  7. Se munir de trois pots en verre et les annoter avec ce qu’ils vont contenir comme suit : teinture nature (solution neutre), teinture + vinaigre blanc (solution acide) et teinture + bicarbonate de soude (solution basique).

  8. Verser ensuite les ingrédients dans chaque pot.

  9. Y plonger les coupons de tissus et laisser macérer pendant toute une nuit en homogénéisant régulièrement.

  10. Le lendemain, sortir les coupons des bains de teinture et les rincer sous l’eau claire.

  11. Préparer une solution d’alun et une solution de sulfate de fer.

  12. Y placer certains coupons selon les nuances désirées, pendant quelques minutes seulement.

  13. Sur une surface plane (couvercle de boîte en plastique, plateau) créer un tableau comme celui ci-dessous :



  1. Placer les coupons teints et mordancer ou non sur la surface plane afin de les faire sécher.

  2. Laisser sécher les coupons une journée entière.

  3. Dès qu’ils sont secs, ils sont prêts pour compléter votre nuancier !


Avec les différents bains de teinture et les différents mordants, il est également possible de faire de l’aquarelle mais attention, les jolis roses et violets obtenus sur tissu se transforment en vert sur papier… À vous d’expérimenter !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout