Rechercher

Teinture aux Muscaris

Obtenir des nuances de bleu, violet et même vert grâce à la teinture aux fleurs de Muscari.

 

Le Muscari, également appelé jacinthe à grappe, est une plante originaire du Caucase qui peut résister jusqu'à -25°C. C’est pourquoi, elle fleurit dès la fin de l’hiver et au début du printemps et forme ses fleurs bleu-violette en forme de clochette associées en grappe.


C’est la couleur des fleurs qui m’a interpellé et qui les a rendu intéressantes à mes yeux en matière de teintures végétales. Voici comment j'ai procédé pour en extraire ses nuances :


Teinture aux fleurs de Muscari : bleu, violet et vert

Les ingrédients :

  • des fleurs de muscari fraîches

  • de l’eau

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • de l’alun

  • du sulfate de fer

Le matériel :

  • des coupons de tissus à teindre

  • une casserole

  • une spatule en bois

  • deux pots en verre

  • plusieurs verres à liqueur

  • une marqueur effaçable

  • un tamis

  • une plaque de cuisson

Le temps de préparation : 3 jours

  • 1 heure de décoction.

  • 24 heures de macération.

  • 24 heures de coloration.

Bains de teintures aux muscaris

La marche à suivre :

  1. Cueillir des fleurs de muscari fraîches, maximum 10 % de la quantité de fleurs disponibles afin que l’espèce puisse se renouveler.

  2. Placer les fleurs fraîches dans un pot en verre et le compléter d’eau:

  3. Remplir la casserole d’eau et y placer le pot contenant les muscaris en bain-marie.

  4. Placer la casserole sur la plaque de cuisson et faire chauffer l’ensemble jusqu'à ce que l'eau du bain-marie bout.

  5. Dès que de petites bulles remontent à la surface dans le pot contenant les muscaris, compter une heure de cuisson.

  6. Après une heure de décoction, couper le feu et sortir le pot contenant le bain de teinture du bain marie.

  7. Laisser refroidir la décoction puis la laisser macérer pendant 24 heures afin d’extraire la majorité des pigments contenus dans les fleurs.

  8. À la fin de la macération, filtrer le mélange à travers le tamis dans le second pot en verre.

  9. Presser fermement les fleurs restées dans le tamis afin de récupérer un maximum de jus coloré. En effet, le jus qui contient le plus de pigments est celui qui reste dans les fleurs.

  10. Avec le marqueur effaçable, annoter les verres à liqueur avec leur contenu : muscari nature, muscari + lait d’avoine, muscari + vinaigre blanc, muscari + bicarbonate de soude, muscari + alun, muscari + sulfate de fer.

  11. Déposer au fond de chaque verre le modificateur s’il y en a, et verser la teinture de muscari dessus, puis homogénéiser.

  12. Humidifier sous l’eau du robinet, les coupons de tissu à teindre. Ici, j’ai utilisé du coton et du lin.

  13. Laisser les coupons se colorer pendant au moins 24 heures.

  14. Après la coloration, sortir les coupons colorés des bains et les faire sécher.

Et voici les résultats, tout en douceur, avec ces tons pastels !

Nuancier de teintures aux fleurs de Muscari

Nature ou avec des modificateurs de pH acide (vinaigre blanc et lait d'avoine), on obtient du violet. L'acidification du milieu ne fait donc pas varier la couleur de la teinture. On peut en déduire que la bain de teinture est acide naturellement.

Avec les mordant à l'alun et au fer, on obtient du bleu roi mais il n'y a aucune différence entre les deux. La teinture ne doit donc pas contenir de tanins, sinon le fer aurait réagit différemment de l'alun.

Enfin, suite à l'ajout de bicarbonate de soude, un milieu basique ou alcalin, on obtient un vert lumineux.

Il reste à savoir comment la teinture évolue dans le temps… Les échantillons partent directement en test de vieillissement ! Rendez-vous dans quelques mois pour le comparatif.

2 commentaires

Posts récents

Voir tout