Rechercher

Teinture à la sauge

Dernière mise à jour : 4 nov. 2021

Obtenir des tons beiges, gris et verts grâce à la teinture végétale aux feuilles de sauge.

 

La sauge, appartenant au genre Salvia, est une plante aromatique originaire de la Méditerranée. La sauge est utilisée comme aromate dans la cuisine méditerranéenne notamment. En phytothérapie, elle est utilisée pour ses propriétés sur le système hormonal féminin.


La sauge contient notamment des huiles essentielles responsables de son goût camphré particulier. Elle contient également des tanins qui vont être intéressants en teintures végétales.


Les ingrédients :

  • des feuilles fraîches ou séchées de sauge

  • de l’eau

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • du sulfate de fer

  • du sulfate de cuivre

  • de l’alun

teintures végétales à la sauge

Le matériel :

  • une casserole

  • une cuillère en bois

  • une plaque de cuisson

  • un tamis

  • un pot en verre avec son couvercle

  • des coupons de tissu en coton et lin

  • un marqueur effaçable

  • plusieurs tubes à essai et leur portoir

Le temps de préparation :

24 heures pour préparer la teinture.

24 heures pour colorer les coupons.

24 heures de séchage des coupons colorés.


La marche à suivre :

  1. Cueillir les feuilles de sauge fraîches et les placer dans la casserole. Il est également possible de cueillir les feuilles plusieurs jours avant et de les faire sécher en bouquet la tête en bas avant utilisation.

  2. Compléter la casserole avec de l’eau afin de recouvrir les feuilles.

  3. Placer la casserole sur la plaque de cuisson et faire chauffer l’ensemble à feu doux jusqu'à ce que l'eau frémisse.

  4. Compter une heure de cuisson à partir de l'apparition des bulles.

  5. Dès que la décoction est terminée, retirer la casserole du feu.

  6. Laisser refroidir la décoction et la laisser macérer pendant 24 heures afin d’extraire la majorité des colorants contenus dans les feuilles

  7. À la fin de la macération, filtrer le mélange à travers le tamis dans un pot en verre.

  8. Presser fermement les feuilles restées dans le tamis afin de récupérer un maximum de jus coloré. En effet, le jus qui contient le plus de pigments est celui contenu dans les feuilles.

  9. Avec le marqueur, annoter les tubes à essai avec leur contenu.

  10. Verser dans chaque tube à essai, le modificateur de pH ou le mordant, et ajouter la teinture de sauge, puis homogénéiser.

  11. Humidifier sous l’eau du robinet, les coupons de tissu à teindre. Ici, j’ai utilisé du coton et du lin.

  12. Laisser les coupons se colorer pendant au moins 24 heures.

  13. Après la coloration, sortir les coupons colorés des bains et les faire sécher à plat ou sur un étendoir.

J’ai surtout retenu le vert olive obtenu après mordançage au sulfate de cuivre. Quelle est votre nuance de sauge préférée ? Dites le moi en commentaire ci-dessous.


nuancier de teintures végétales à la sauge

1 commentaire

Posts récents

Voir tout