Rechercher

Teinture à l’aubépine

Obtenir des tons beige, jaune, orange ou vert grâce à la teinture végétale aux fleurs ou aux feuilles d’aubépine.

 

L’aubépine, crataegus en latin, est un arbuste commun dans l’hémisphère nord du globe et qui se retrouve le plus souvent dans les haies. En effet, ses aiguilles font de cet arbuste une excellente barrière naturelle et utile ! En phytothérapie, l’aubépine a des propriétés sur le cœur et le système circulatoire.


En teinture végétale, on pourra utiliser les feuilles ou les fleurs. Les baies peuvent également être utilisées pour teindre, je ferai des essais en automne avec celles-ci. D’après le livre de Jenny Dean, elle conseille de colorer plutôt des fibres animales pour un meilleur résultat. J’ai donc utilisé des coupons de soie mais également du coton et du lin pour satisfaire ma curiosité !


Les ingrédients :

  • des fleurs d’aubépines fraîches

  • des feuilles d’aubépine fraîches ou sèches

  • de l’eau

  • du lait d’avoine

  • du vinaigre blanc

  • du bicarbonate de soude

  • du sulfate d’aluminium

  • du sulfate de fer

nuancier teinture aux fleurs et aux feuilles d'aubépine

Le matériel :

  • des coupons de tissus à teindre

  • une casserole

  • un pot en verre

  • une plaque de cuisson

  • un tamis

  • deux spatules en bois

  • deux contenants avec leur couvercle

  • des tubes à essais

  • une marqueur effaçable

  • un mini entonnoir

  • un plateau en plastique

  • une baguette chinoise

Le temps de réalisation : 3 jours

1 heure de décoction.

24 heures de macération.

24 heures de coloration.

24 heures de séchage.

bains de teinture à l'aubépine en tubes à essai

La marche à suivre :

  1. Déposer les feuilles d’aubépine dans la casserole et les fleurs d’aubépine dans le pot en verre.

  2. Recouvrir les fleurs et les feuilles avec de l’eau.

  3. Placer le pot en verre dans la casserole au bain-marie.

  4. Placer la casserole sur la plaque de cuisson et chauffer le bain-marie jusqu’à obtenir une petite ébullition dans la casserole. Dans le pot au bain-marie, on doit voir apparaître des petites bulles mais pas de grosse ébullition.

  5. remuer régulièrement le mélange de la casserole et celui du pot en verre.

  6. Après une heure de décoction, retirer la casserole du feu et la laisser refroidir.

  7. Laisser macérer les végétaux pendant 24 heures dans les bains afin d’extraire tous les pigments.

  8. Après une journée de macération, filtrer les deux bains à travers le tamis respectivement dans deux contenants différents.

  9. Presser fermement chaque restes de végétaux afin d’en extraire le maximum de jus coloré.

  10. A l’aide du marqueur effaçable, annoter les tubes à essais avec leur futur contenu.

  11. Verser dans chaque tube, le modificateur de pH ou mordant associé.

  12. A l’aide du mini entonnoir, verser les bains de teinture dans les tubes correspondants.

  13. Incorporer les coupons de tissus à teindre.

  14. Laisser reposer pendant au moins 24 heures.

  15. Préparer un plateau en plastique en annotant sous forme de tableau les essais réalisés.

  16. Après la journée de coloration, sortir les coupons des tubes à essais à l’aide d’une baguette chinoise et les répartir dans les cases du plateau correspondantes.

  17. Laisser sécher les coupons au moins 24 heures sans les exposer au soleil.

Il ne reste plus qu’à agrafer ces jolis coupons dans le cahier de nuances !



0 commentaire

Posts récents

Voir tout