Rechercher

Macérât huileux solarisé de millepertuis

La recette solarisée du macérât huileux de millepertuis ou huile rouge alliée de la peau et qui est indiquée en cas de coups de soleil.

 

Le millepertuis, hypericum perforatum, est une plante vivace ramifiée qui pousse dans les prairies ou au bord des chemins à partir du début de l’été. Traditionnellement, on le récolte à la saint Jean après séchage de la rosé! En infusion, les sommités fleuries de millepertuis séchées sont antidépressives. En usage externe, l’huile rouge de millepertuis est l’alliée de la peau et favorise sa régénération en cas de coups de soleil.


La fleur de millepertuis ne vit qu’une journée : elle éclot le matin et fane le soir. Il est conseillé de ramasser uniquement les fleurs fleuries et non la fleur entière afin de perpétuer l’espèce. De plus, il est possible d'étaler sa récolte sur plusieurs jours car de nouvelles fleurs fleurissent chaque jour.


Afin d’identifier le millepertuis de façon certaine, deux caractéristiques sont facilement observables. La première consiste à observer une feuille de la plante face au soleil et de vérifier que celle-ci est bien perforée (“perforatum”) ; en réalité, ces milles trous sont des poches qui contiennent l’huile essentielle de la plante. La seconde caractéristique incontournable du millepertuis se trouve dans les fleurs puisque lorsqu’on les écrase entre les doigts, ces derniers se teintent en brun-rouge instantanément. Si ces deux caractéristiques sont observées, vous serez sur d’être tombé sur du millepertuis !


huile rouge de millepertuis

Les ingrédients :

  • des fleurs fraîches de millepertuis

  • de l’huile d’olive bio

Le matériel :

  • un bocal en verre et son couvercle

  • un tamis

  • un contenant de stockage

  • une place exposé á la lumière direct du soleil

La marche à suivre :

  1. Ramasser seulement les fleurs du jour sur le plant de millepertuis.

  2. Disposer immédiatement les fleurs cueillies dans le bocal en verre et le remplir jusqu'à ce qu’il soit plein de fleurs en tassant légèrement.

  3. Compléter le bocal avec de l’huile d’olive afin que l’huile recouvre toutes les fleurs.

  4. Si la quantité de fleurs disponible n’est pas suffisante pour compléter le bocal, recouvrir seulement les fleurs ramassées avec l’huile et cueillir d’autres fleurs les jours suivants toujours en complétant d’huile à hauteur.

  5. Le plus important est de laisser le moins d’air possible entre la surface de l’huile et le couvercle afin d’éviter les moisissures.

  6. Une fois le bocal plein, le placer à l’extérieur, à la lumière directe du soleil afin de solariser le macérât. C’est l’action du soleil sur les fleurs de millepertuis qui va permettre d’en extraire ses principes actifs. L’huile doit commencer à se teinter de rouge au bout de quelques jours signe d’une bonne solarisation.

  7. Laisser macérer le mélange au soleil pendant un mois.

  8. Après le mois de macération et l’apparition d’une belle teinte rouge sombre, il est temps de filtrer le macérât à l'aide du tamis dans le contenant de stockage.

L’huile rouge de millepertuis est alors prête pour être utilisée. Elle peut être appliquée directement sur la peau après un coup de soleil ou incorporée dans un baume. Évidemment, après l’application de l’huile rouge ou du baume, il ne faut pas s’exposer au soleil. Il est préférable d’appliquer la lotion en fin de journée, avant le coucher.


Le macérât de millepertuis est à conserver à l’abri de la lumière et au maximum un an afin de conserver le plein potentiel de ses principes actifs.




0 commentaire

Posts récents

Voir tout